Le passage à l’heure d’hiver le 29 octobre : pourquoi ?

Passage à l'heure d'hiver le 29 Octobre

Le sempiternel débat sur l’utilité du passage à l’heure d’hiver est toujours d’actualité ! Dans la nuit du 28 au 29 octobre, nous allons passer à l’heure d’hiver et par le même coup chambouler notre organisme qui doit se réhabituer à ce nouvel horaire. Mais pourquoi continuons-nous à changer d’heure ?

Une tradition bien ancrée

En réalité, cette habitude remonte à bien longtemps ! Cette idée avait été suggérée en 1784 par Benjamin Franklin lui-même ! Elle a seulement été mise en application durant l’année 1916 et a été abandonnée après la Seconde Guerre Mondiale. Jacques Chirac l’a réinstallée lors de la crise pétrolière en 1976. Au départ, il s’agit de reculer l’horloge d’une heure pour pouvoir réduire la consommation d’électricité. Mais il faut bien avouer que de nombreux pays ont abandonné ce changement d’horaire face au peu de résultats constatés depuis de nombreuses années !

Un impact sur notre organisme

Il faut comprendre que si le changement d’horaire est très controversé c’est surtout parce qu’il provoque des dérèglements sur notre organisme qui peuvent avoir de lourdes conséquences. Fatigués, déprimés et quelques peu sonnés par les modifications de nos habitudes, notre organisme a du mal à faire face. Il a été démontré que la semaine qui suivait le changement d’horaire était propice à de nombreux accidents de la route, au travail mais aussi cardiaques ! Alors les chronobiologistes nous invitent à nous préparer à ce changement en décalant très progressivement notre horaire de coucher. Essayez de vous endormir un peu plus tard chaque jour. Sans changement violent, votre corps sera moins dérouté. Et pour passer ce changement d’horaire dans la douceur, réservez un appartement hôtel dans une ville baignée de soleil comme Nîmes et profitez de ce changement d’horaire pour faire la fête et vous réveiller quand bon vous semble ! Au moins vous aurez une bonne raison d’être fatigué !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *