Street art à la Roche-sur-Yon : le mystérieux collectif Ars Muralis

©Ars Muralis Facebook

Depuis quelques années déjà, les membres du crew Ars Muralis officient dans l’ombre, en investissant le paysage urbain de la Roche-sur-Yon. Grâce à des fresques et des collages mêlant humour et engagement, ces artistes d’un nouveau genre nous offrent une regard aiguisé sur l’actualité sociale et politique contemporaine. Découvrez le travail de ce collectif de street art à la Roche-sur-Yon.

©Ars Muralis Facebook

©Ars Muralis Facebook

Ars Muralis ou le street art engagé à la Roche-sur-Yon

Grâce à des collages engagés et plein d’humour, le collectif Ars Muralis a réussi à se tailler une solide réputation dans le milieu street art à la Roche-sur-Yon. Il est impossible de passer à côté des oeuvres de ce crew qui s’invitent tantôt sur la façade d’un monument, tantôt sur un panneau d’affichage, tantôt au coin d’une rue.

Les artistes du collectif Ars Muralis ne placardent pas leurs oeuvres juste pour le plaisir. Chacune d’entre-elles tente de faire passer un message ou de dénoncer une injustice faisant écho à l’actualité du moment. Le terrain de jeu favori de ces street-artistes vendéens, ce sont les panneaux d’affichage libre que l’on trouve un peu partout à la Roche-sur-Yon.

Subtile association de mots et de dessin, les collages street art d’Ars Muralis invitent le  passants à se questionner sur notre système capitaliste et les problématiques qu’il génère. Même si la plupart des oeuvres sont véritablement éphémères, vous n’aurez aucun mal à croiser leur chemin lors de votre séjour à la Roche-sur-Yon.

©Ars Muralis Facebook

©Ars Muralis Facebook

Découvrez les oeuvres emblématiques d’Ars Muralis

L’épopée artistique du collectif street art Ars Muralis remonte à plusieurs années. En 2014 déjà, les oeuvres de ce mystérieux crew avait fait la une de plusieurs journaux locaux.

L’an dernier, ces artistes avaient rendu un hommage vibrant à la journaliste Daphne Caruana Galizia, assassinée à Malte alors qu’elle enquêtait sur une affaire de corruption. Quelques semaines plus tard, c’est le visage d’une autre reporter, Caroline Christinaz, que l’on pouvait découvrir sur la façade de la rédaction du journal Ouest-France. Un peu plus loin sur l’un des murs du Concorde, on découvrait également le portrait de Lech Kowalski, accusé de rébellion contre les forces de police.

L’un de leurs derniers collages a fait grand bruit dans la ville de la Roche-sur-Yon. Dans la rue du Maréchal Joffre, on peut voir une fresque humoristique placardée sur les palissades du Crédit Mutuel actuellement en travaux. Le dessin représente des sacs remplis de billets, surmontés d’un avis de recherche portant la mention “Robin Hood”.

©Ars Muralis Facebook

©Ars Muralis Facebook

Récemment sur leur compte Facebook, le collectif Ars Muralis a publié un nouveau collage faisant écho à l’affaire Alexandre Benalla. Il est placardé sur l’une des bornes d’accueil de la ville.

Découvrez le street art en France avec Appart’City

Depuis le début de l’année, l’équipe du magazine Appart’City vous invite à découvrir les arts urbains aux quatre coins de l’Hexagone. Itinéraire, portrait d’artistes ou rencontre avec des collectifs locaux, nous vous proposons une plongée dans l’univers du graffiti et de la culture urbaine made in France.

Découvrez ou redécouvrez les différents articles de cette série sur notre blog :

©Ars Muralis Facebook

©Ars Muralis Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *